Actualité

Les ventes logement neufs décollent

12 mai 2016

La construction semble sortie de la crise. L'embellie constatée en 2015 s'est en effet confirmée au premier trimestre 2016, les ventes de logements neufs augmentant de 14,7 % (30.804 logements) par rapport à la même époque l'année dernière. Cette tendance s'explique par des investisseurs locatifs - toujours séduits par le dispositif Pinel - de plus en plus nombreux (+ 12,9 %) et par le retour des ménages achetant une résidence principale (+ 20,3 %). Ces derniers sont désormais un peu plus nombreux à devenir propriétaires (52 %) dans le neuf que les investisseurs (48 %). «Le décollage des ventes en résidence principale est vraiment le fait marquant du trimestre», souligne Alexandra François-Cuxac, présidente de la Fédération des promoteurs immobiliers (FPI). L'entrée en vigueur le 1er janvier d'un prêt à taux zéro (PTZ) plus souple et généreux, et des taux de crédit immobilier historiquement bas ont en effet permis de solvabiliser une partie d'entre eux. Les prix, de leur côté, sont restés sages (+ 0,5 %), avec toutefois d'importantes disparités selon les villes (+ 4,2 % à Bordeaux par exemple). La réforme du PTZ, la prolongation du dispositif Pinel (fin 2017, NDLR) et l'annonce d'une TVA à 5,5 % dans une zone allant jusqu'à 500 mètres des quartiers prioritaires de la politique de la ville sont de bons facteurs favorisant cette embellie. Cet optimisme retrouvé anticipe une poursuite des achats de logements par des propriétaires occupants aux deuxième et troisième trimestres. Sources et suite LeFigaro