Actualité

Quel sort pour les anciens sites religieux ?

8 juillet 2016

Patrimoine religieux en sursis : monastère hier, et demain ? 


Quand un site religieux est mis en vente, se pose la question de l'avenir des ces lieux spécifiques, dont le patrimoine est riche d'histoire et de symbolique. Le souhait des vendeurs est en priorité de voir une autre communauté prendre le relais afin de perpétuer la vie religieuse. C'est le cas du monastère Saint-Jacques à Saint-James. C'est un lieu de prière et de recueillement avec une chapelle, des salles de travail, de réunion, un grand nombre de chambres, deux ascenseurs. Jean-Philippe de Charry se donne pour objectif de retrouver une autre communauté religieuse intéressée par le site, ou bien de le proposer à des personnes qui peuvent racheter à plusieurs, une sorte de copropriété avec une dominante catholique. 


Normandie : une opportunité inédite pour un projet touristique 


Situé à 20 minutes du Mont-Saint-Michel, l'emplacement géographique du monastère de Saint-James peut aussi permettre de développer un autre projet, axé du point de vue touristique. Jean-Philippe de Charry poursuit : "Le lieu est magique : la propriété est située sur un promontoire avec vue dominante. Il y a un seul bâtiment à réaménager intérieurement. Pour le reste, tout est en très bon état. On est vraiment sur quelque chose qui fonctionne et qui pourrait relever d'un projet d'hôtellerie. " Article à retrouver dans son intégralité dans LaMancheLibre.fr